mai 082014
 

capture pilot

Depuis l’arrivée de logiciels professionnels en version tablette, la question de travailler de manière professionnelle avec un Ipad se pose.

Cela fait longtemps que l’on se sert de tablette pour présenter son travail au lieu de le montrer sur un book papier ou sur un ordinateur portable. Je trouve ça super pratique et facile tout en mettant en valeur les photographies.

En ce qui concerne le développement des photos, il y a un réel problème de rigueur car on peut développer des photos sur sa tablette, elles paraitront très belles mais une fois ramenées sur l’ordinateur (avec un bon écran), on verra tous les défauts les cassures aux niveaux des teintes… On peut vraiment saccager une photo sans s’en rendre compte tellement les tablettes sont « flatteuses ».  Certains pourraient dire que ce n’est pas grave car dans l’avenir tout sera lu sur des écrans, il n’y aura pratiquement plus de papier. Cela a une certaine logique mais si on veut vraiment de la qualité même uniquement pour lire des photos sur écran, je pense qu’avec les outils d’aujourd’hui ce n’est pas le meilleurs flux de travail. En effet, il m’est arrivé très souvent de travailler une photos sur une tablette pour pouvoir avoir un aperçu de l’image finale, en la regardant sur mon ordinateur je la trouvais beaucoup moins bien alors je recommençais le traitement sur l’ordi et quand je re-balançais la photo sur la tablette, la qualité était sans commune mesure avec celle que j’avais traitée dessus auparavant.
On s’aperçoit que le travail de pré-developpement sur la tablette est souvent entièrement à refaire sur l’ordi, on a pas avancer le travail. En revanche pour l’editing pour une preview, c’est pratique. D’ailleurs certains logiciels pro se contentent juste de ces fonctions là.

Si ce n’est pas encore évident aujourd’hui,  ce qui est sûr c’est que les choses avancent très vite et la question va se reposer rapidement.

juil 072013
 

lightroom_5

La nouvelle version de Lightroom n’est pas ce que l’on pourrait appeler une mise à jour majeure. Il y a bien entendu des nouveautés intéressantes mais je trouve que les mises à jours précédentes étaient plus importantes.

Après l’avoir utilisé depuis quelques semaines, je me rends compte que la nouveauté que j’utilise le plus est la nouvelle fonction pour redresser les perspectives. Elle fonctionne très bien et est vraiment pratique. Vous redressez en un clic vos photos aussi bien verticalement que horizontalement.

En ce qui concerne le filtre radial, j’en ai pas eu l’utilité pour l’instant et on peut faire des effets très semblables avec le pinceau. Pour moi ce n’est pas une amélioration importante.

La nouvelle fonction qui consiste à pouvoir ajouter des vidéos au diaporama est un petit plus mais le mode diaporama mériterait des changements beaucoup plus ambitieux.

L’outil correcteur permettant de faire des retouches « au pinceau » plutôt que point par point est très pratique et fonctionne très bien.

Le module impression à quelques petits changements mais il avait déjà tellement progressé lors de la dernière version qu’il commence à être bien fourni.

Le module web ne connait pas de changement,une nouvelle fois et cela depuis plusieurs versions c’est dommage.

La gestion des mots clés est pratiquement inchangé et c’est vraiment dommage car il y a beaucoup à faire.

Le mode plein écran en appuyant sur la touche F est super pratique pour l’éditing (on se demande pourquoi ça n’a pas été fait avant)

La nouvelle fonction qui parait intéressante est celle des aperçus dynamiques. Si vous le souhaitez Lightroom fait un aperçu dynamique de votre photo, c’est en fait un mini dng en 2500px de votre photo. Cela vous permet de travailler sur vos « basse def » quand vos fichiers originaux ne sont pas avec vous. Vous pouvez travailler les métadonnées, les couleurs, le développement de vos photos et même générer des basses définitions et des galeries web. En revanche, vous ne serez pas capable d’apprécier le bruit et la netteté de votre original à partir de l’aperçu dynamique. Même si un aperçu dynamique pèse moins lourd que l’original, sachez que son poids n’est pas anodin. En effet 4000 aperçus dynamiques pèsent 4go. Mon catalogue général contient 400 000 photos si je crée un aperçu dynamique pour chaque photo les aperçus dynamiques occuperont 400go. C’est jouable mais il faut le prévoir. La création d’aperçus dynamiques prend beaucoup de temps selon la puissance de votre ordinateur. J’ai encore du mal à voir la portée de cette nouveauté mais je pense qu’elle présage plein de bonne chose.

Je reste un peu sur ma fin avec cette mise à jour surtout que la version 5.0 a pour moi un bug majeur et je ne comprends pas comment cette version a pu sortir avec et surtout pourquoi à l’heure actuelle il n’est pas corrigé. En effet, sachez que lorsque vous exportez vos photos en basse définition la gestion du bruit et de la netteté ne sont pas pris en compte.

Alors faut-il passer à Lightroom 5 ?

Je pense que pour 60€HT la mise à jour il n’y a pas de quoi se priver mais il n’y a pas d’urgence et peut-être faut-il attendre la version 5.1?
Si vous êtes abonné au Creative Cloud, Lightroom est inclu.

mai 072013
 

Creative-cloud

Adobe a donc décidé de mettre fin à la progression de la plupart de ses logiciels par version tous les 2 ans ou tous les ans comme cela semblait se profiler. Adobe décide d’en finir avec la vente des boites et la vente des logiciels en ligne et impose la location par l’intermédiaire du créative cloud. Après la version CS6, vous n’avez plus le choix, il faut vous abonner. Vous payerez donc un logiciel 24,60€/mois ou l’ensemble des logiciels pour 61,50€/mois avec un engagement d’un an. Si vous ne voulez pas l’engagement d’un an c’est 50% plus cher. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette nouvelle politique d’Adobe?

Avantages:
Le principal avantage est qu’Adobe n’est plus obligé de sortir une nouvelle version de chaque logiciel tous les x années. Ce modèle était devenu obsolète et parfois un peu stupide. En effet on voyait parfois une nouvelle version d’un logiciel arriver avec des améliorations un peu gadget, et on sentait fortement que c’était juste un prétexte pour dire que le logiciel passait à une nouvelle version. A contrario, attendre une année ou deux pour qu’un logiciel se mette à jour alors que les formats vidéos ou les formats de mise en page devaient s’adapter très rapidement à l’arrivée massive des smartphones et tablettes était trop long pour certains logiciels. Maintenant chaque logiciel pourra progresser à son rythme en fonction de l’évolution des techniques et des besoins. Chaque logiciel n’aura plus de numéro de version mais le suffixe CC (Créative Cloud).
L’autre avantage qui en découle, c’est que vous aurez toujours la dernière version du ou des logiciels.
Pour Adobe, l’avantage c’est de l’argent tous les mois plutôt qu’à chaque grande mise à jour et peut-être plus de facilités à lutter contre le piratage.
Si vous n’avez aucun logiciel, un abonnement à 61€ sera sans doute plus facile à digérer que l’achat d’une créative suite pour plusieurs milliers d’euros.
Vous avez avec votre abonnement un espace disque sur le cloud de 20Go pour la suite ou 2go si vous vous abonnez à un seul logiciel. Cette espace vous permet de partager vos documents très facilement et de stocker votre travail en ligne.

Inconvénients:
Vous êtes captif !! Vous l’êtes d’autant plus qu’Adobe a une position dominante sur la plupart des logiciels qui n’ont pas beaucoup de concurrents. Si Adobe décide d’augmenter ses prix vous êtes obligés de suivre, vous ne pouvez plus rester sur une ancienne version.
Et d’ailleurs Adobe avec cette nouvelle formule a doublé ses tarifs !! En effet, avant si vous étiez un utilisateur honnête et que vous renouveliez votre version de Photoshop à chaque mise jour qui avait lieu tous les deux ans cela vous coutait environ 250€ maintenant en deux ans vous débourserez 590€ !!
Adobe sort la version CC, un an après la version CS6 pour que vous ayez l’impression que les mises à jours avaient lieu tous les ans et non tous les 2 ans :).
Si vous aviez l’habitude de changer de version de votre logiciel tous les 2 ans ou plus, vous ne pourrez plus le faire et donc ce modèle  vous coutera vraiment beaucoup beaucoup plus cher.
Vous êtes captifs également en ce qui concerne l’évolution des logiciels, si un logiciel évolue peu ou lentement vous le payez de la même manière qu’un logiciel qui progresse beaucoup. Adobe n’aura plus la pression de la nouvelle version qui arrive pour faire évoluer son logiciel et fera ce que bon lui semble.

Cette version CC de la Creative Suite devrait arriver au mois de juin.

En ce qui concerne Lightroom, Il est inclus dans la Créative Suite mais vous pourrez toujours continuer de l’acheter seul pour l’instant en version boite. Lightroom 5 devrait arriver bientôt.

avr 272012
 

antivirus-mac

Avast, l’antivirus gratuit très connu dans le monde PC (150 millions d’utilisateurs) arrive sur Mac. Il n’y a pas beaucoup de virus sur Mac mais récemment le cheval de troie Flashback qui a touché 600 000 macs a pas mal mis la psychose. Avast analyse votre disque dur, et toutes les données entrantes dans votre mac par l’intermédiaire de votre navigateur ou de vos emails.

mar 062012
 

Lightroom 4

Lightroom 4 est disponible . La plus grande surprise vient du prix 109€HT pour la version complète et 62€HT pour la mise à jour. Il est vrai qu’Aperture avait commencé la danse avec une version complète à 63€TTC.
La nouveauté la plus importante à mon gout se trouve dans le module développement qui permet de gérer mieux les hautes et basses lumières.
Les autres nouveautés ne seront pas intéressantes pour tout le monde. La possibilité de gérer la position GPS de vos photos sur une carte est bien faite mais n’intéressera peut être pas les photographes de studio. Le soft proofing pour l’impression est une très bonne nouvelle. La gestion des livres photos et la gestion de la vidéo intéresseront certains. Personnellement, je regrette qu’il n’y ait pas d’avancée dans le module bibliothèque et notamment dans la gestion des mots clés. Je conseille à tous de passer à Lightroom 4 et encore plus avec cette nouvelle politique tarifaire. Il n’y a plus aucune raison de se priver d’un logiciel aussi performant et utile pour les photographes.

jan 102012
 

Lightroom 4 beta

Une nouvelle version de Lightroom est toujours très attendue par les photographes professionnels qui utilisent majoritairement ce logiciel. Bien que ce soit une version beta et donc différente de la version définitive, elle trace plus que les grandes lignes de la version définitive. Je ne vais pas passer en revue toutes les nouveautés de la version beta de Lightroom 4 car vous trouverez de nombreux articles très bien faits sur le web (je vous mets les liens à la fin de l’article).

Personnellement, pour l’avoir beaucoup testée voici les nouveautés que j’ai trouvées les plus intéressantes.
En premier, le nouveau moteur de développement RAW. On remarque des progrès très nets sur la gestion du bruit, des hautes lumières. On a moins de hautes lumières cramées avec un très bon rendu. Les nouveaux curseurs vous rendront de très bons services.
Le pinceau de réglage a reçu de nouvelles fonctions et le rendent encore plus puissant.
J’aime beaucoup l’interface des cartes pour situer ses photos géographiquement. J’ai hâte que les boitiers numériques indiquent en série les coordonnées GPS d’une photo.
L’interface d’impression a beaucoup progressée, vous pouvez réaliser de vrais livres photo. Cette fonction ne m’est personnellement pas très utile mais le sera surement pour beaucoup. La nouveauté la plus intéressante de ce module est le soft proofing. C’est à dire le fait de pouvoir voir à l’écran l’impact d’un profil d’impression sur une photo. Je trouve très intelligent de pouvoir augmenter un peu la luminosité d’un tirage car les profiles d’impression donnent souvent des tirages un peu sombres car ils sont calculés pour que le tirage soit vu avec une quantité de lumière assez forte.

De manière générale, Adobe semble avoir voulu rattraper ses lacunes par rapport à Aperture plutôt que d’enfoncer le clou sur les domaines où ils étaient déjà plus forts. Il n’y a pas de progrès par rapport à la gestion des mots clés (à mon grand regret). Il n’y a pas non plus d’amélioration du module web. Le module Diaporama n’a pas beaucoup progressé et là Aperture garde une large avance, c’est dommage car Adobe possède toute la technologie.
J’ai hate de voir la version finale où il y aura surement encore des nouveautés. Je vous rappelle que pour la version 3 on a vu apparaître la correction des objectifs entre la version beta et la version finale.

Cette version possède de réelles avancées, il y a des avancées profondes, d’autres rendent le logiciel plus pratique et d’autres sont plus cosmétiques. Je pense qu’elle vaudra vraiment la peine. Bien évidement tout ne peut pas progresser en même temps et on aura toujours des éléments qui vont nous donner un sentiment de frustration. Mais je suis content que Lightroom n’oublie pas le plus important à chaque nouvelle version : progresser dans son module de développement du Raw. J’ai hâte de voir la version finale.  Il va falloir attendre le printemps et en attendant vous pouvez essayer cette version beta gratuitement.

Les articles sur Lightroom 4 beta que je vous invite à lire pour tout savoir dans les détails sur la version beta.

oct 112011
 

Lors de la conférence Max 2011, Adobe a fait la présentation de nouvelles technologies. L’une d’elle permet de rendre une photo floue nette et cette nouvelle fonction à l’air d’avoir créée l’admiration du public. Elle permet  de rendre nette un flou de bougé et pas un flou de mise au point. Malheureusement sur la vidéo on ne voit pas l’effet. On a hâte de pouvoir voir cette fonction pour pouvoir la tester et connaitre son potentiel. Photoshop CS6 sortira en 2012, ce sera peut être une des nouvelles fonctions. A suivre…

mai 262011
 

buto-françois genty

Silver Efex Pro 2 est un plug-in pour Photoshop, Lightroom ou Aperture qui permet de passer les photos en Noir et Blanc. Cela fait déjà quelques mois qu’il est sorti et voici ce que j’en pense après quelques temps d’utilisation. La première question que l’on peut se poser est pourquoi utiliser un plug-in pour transformer ses photos en noir et blanc alors que Lightroom, Photoshop et Aperture le font très bien. Silver Efex Pro propose une interface très complète avec des réglages adaptés au noir et blanc que l’on ne trouve pas dans ces logiciels. Vous pouvez par exemple agir sur la luminosité uniquement sur les tons clairs ou tons moyens ou tons foncés. C’est un peu plus simple qu’avec les courbes. Pour chaque réglage le logiciel sépare les différents tons et cela donne une certaine logique pour le traitement du noir et blanc. Vous avez un réglage appelé structure qui ressemble à clarté dans Lightroom, vous pouvez également agir sur le grain du film. Vous pouvez également agir sur différents tons du noir et blanc avec les filtres de couleurs. Vous pouvez faire des virages de couleur, pour faire du sépia par exemple, rajouter des bordures à vos photos. Vous avez également les U-point qui sont des points de contrôles qui permettent d’effectuer des réglages sur une partie de l’image. Toutes ces possibilités permettent d’obtenir intuitivement de très beaux noir et blanc et on retrouve le plaisir de travailler une photo dans les différents tons de gris. La manière d’aborder la conversation noir et blanc est très bien pensée et pour cela le plug-in est une réussite.

En revanche, il y a plusieurs points que je trouve moins réussis et pour un plug-in à 200€, je trouve ça dommage.
Tout d’abord ce plug-in oblige à sortir de la logique Raw même si vous l’utilisez en tant que plug-in Lightroom ou Aperture. Je trouve dommage que la version 2 soit rester avec la technologie des U-points qui étaient une avancée à l’époque de la version 1 mais maintenant cette technologie est largement dépassée par les pinceaux de réglages que l’on retrouve dans Aperture et Lightroom. Je trouve intéressant de pouvoir rajouter des bordures, surtout que Silver Efex en propose des sympas comme ceux des vieux polas. Mais malheureusement ces réglages empiètent sur une partie de votre photo et cela les rend presque inutilisables.

En conclusion, c’est un très bon plug-in que l’on utilise avec plaisir, le prix me semble un peu élevé. Je trouve que pour ce tarif il pourrait y avoir des avancées un peu plus ambitieuses.

avr 112011
 

CS5.5

Aujourd’hui Adobe sort une mise à jour de ses logiciels CS5, la suite CS.5.5. C’est donc une version intermédiaire avant la CS6. Tous les logiciels de la suite n’ont pas été mis à jour. En fait, à travers cette suite on voit la nouvelle politique d’Adobe. Les mises à jour majeures n’auront lieu que tous les 2 ans (et non plus tous les 18 mois). Mais comme ils se passent beaucoup de choses en 2 ans, apparition de nouveaux formats vidéo, de nouveaux outils (comme les tablettes par exemple) etc… Adobe proposera une mise à jour intermédiaire au bout d’un an pour répondre aux nouveaux besoins. Adobe propose également la possibilité de louer les logiciels par mois ou par an. Cela permet par exemple, à une société qui travaille sur un projet pendant 6 mois de pouvoir avoir des licences un peu moins chères que s’il fallait acheter le produit en entier.
Dans cette CS5.5, vous ne trouverez  pas beaucoup de nouveautés intéressantes pour les photographes, Photoshop n’a pas bougé. Les nouveautés se situent plutôt dans l’édition par rapport aux tablettes. Si vous êtes photographe et que vous faites de la vidéo vous trouverez des améliorations intéressantes. Meilleures gestion des cartes vidéos et des outils très pratiques comme « stabilisation et déformation » (corrige le mouvement de la camera pour le rendre fluide), « Flou d’objectif photo » (rendu plus réaliste de la profondeur de champs, « atténuation de la lumière » (simule le changement de luminosité de manière non linéaire, les objets proches et lointains ne sont pas gérés de la même maniière), l’apparition d’un Camera Raw pour la video avec un format DNG video pour les caméras qui peuvent le gérer.

En résumé, cette mise à jour est intéressante dans la production de média pour les tablettes et pour la vidéo. Sinon il faudra attendre 1 an pour la CS6.

déc 052010
 

photoshop elements 9

J’oubliais Photoshop Elements 9 est en promotion également un peu plus longtemps que Lightroom 3 (jusqu’au 5 janvier 2011). Il est au prix de 65€ contre 82€ neuf . C’est moins cher que le prix de la mise à jour. Je vous rappelle que la version 9 de Photoshop Elements permet d’avoir des masques de fusion. Photoshop Elements est un logiciel plus que performant et 65€ c’est un prix ridicule pour un tel logiciel. C’est également une bonne idée de cadeaux de Noel.