mai 292009
 

photographe animalierLes secrets des photographes animaliers, DVD très connu des photographes du même nom passe sur France 5. Le Numero 2 passe lundi 01 juin à 14h55 et le 14 juin à 01h42.
Voici le résumé :
« Deuxième partie. Devenir photographe animalier est l’aboutissement d’une passion pour la nature… Comment Vincent Munier réussit à côtoyer les castors, comment Florent Cardinaux parvient à surprendre le faucon pélerin, comment Fabrice Cahez approche le mystérieux chat forestier ou encore comment Ghislain Simard immortalise les papillons en plein vol… Le travail et les témoignages de bien d’autres photographes (Yann Arthus-Bertrand, Christophe Courteau, Eric Dragesco, Hellio et Van Ingen…) montrent à quel point l’humilité, le respect et l’expérience sont indispensables pour parvenir à une véritable osmose avec la nature…
Ce documentaire a obtenu le Prix Spécial du Jury au festival du Film Nature de Namur 2007. »
Pour ceux qui auraient raté la première partie, vous pouvez acheter le DVD.

nov 092007
 

elephantPhotographier des animaux sauvages est souvent très difficile. Nick Brandt est un photographe animalier de très haute qualité ses images sont somptueuses, rares sont les photographes animaliers qui poussent les images aussi loin. Voilà ce qui dit Nick Brandt sur son travail « Approcher tout près, vraiment tout près des animaux. Je n’utilise pas de téléobjectif. [...] Je veux cadrer les animaux dans leur environnement, dans leur monde. Je veux éprouver un vrai sentiment d’intimité avec chacun d’eux – avec ce chimpanzé-là, ce lion ou cet éléphant particuliers, qui se trouvent devant moi. Je crois que cette proximité est pour beaucoup dans la capacité du photographe à révéler la personnalité de son sujet. On ne fait pas le portrait d’un être humain au téléobjectif, à trente mètres, en imaginant rendre un peu de son âme; on s’approche de lui.
Alors, je prends mon temps et j’avance petit à petit – en voiture ou à pied – jusqu’à n’être plus, souvent, qu’à quelques mètres des animaux. Et plus j’ai l’impression qu’ils se présentent d’eux-mêmes, qu’ils posent pour leur portrait, plus, me semble-t-il, le résultat final me plaît. [...] Ce qui m’intéresse en définitive, ce n’est pas de créer une oeuvre purement documentaire ou remplie d’action et de spectacle, comme c’est généralement la règle dans le domaine de la photographie d’animaux. Mais de montrer les animaux en train d’être, tout simplement. En train d’être avant qu’ils ne soient plus. Avant qu’ils cessent d’exister, à l’état sauvage en tout cas. Ces images sont mon élégie à ces créatures superbes, à ce monde d’une beauté déchirante qui s’évanouit peu à peu, tragiquement, sous nos yeux. »
Vous pouvez voir ses photos sur son site mais je trouve que la galerie « Young Gallery » nous montre le travail de Nick Brandt avec une meilleure présentation.
Le livre de Nick Brandt « Vivre sur Terre » peut être un excellent idée de cadeau pour Noël.
Vous pouvez profiter de Paris-Photo pour voir certains de ses tirages à la galerie Camera Work et n’hésitez pas à demander de voir leur stock ils ont environ une cinquante de photos. Les prix vont de 1350 € à 28 000 €. Vous ne verrez pas la photo présente sur ce blog car elle est épuisée chez eux.

Le travail de Nick Brandt sur le site de Young Gallery

Le site du photographe Nick Brandt
Le livre « Vivre sur Terre » des photographies de Nick Brandt
Les photos de Nick Brandt à la Galerie Camera Work